同等学力法语

考试试题

[单选题]Comment faire pour améliorer ton fran?ais ? Mon cher Thomas, Merci beaucoup pour ta dernière lettre qui m’a fait bien plaisir. Je vais 46 répondre à tes questions et de te donner quelques conseils. Tu me demandes comment faire pour améliorer ton fran?ais et pouvoir parler couramment. Je 47 que la solution idéale est de venir passer plusieurs semaines en France. A mon avis, il n’y a que dans le pays qu’on apprend vraiment la langue qu’on veut étudier. Si tu te décides, ne viens surtout pas 48 ! On a vite tendance à utiliser sa langue maternelle avec ses amis. Tu pourrais essayer de trouver 49 en France ou t’inscrire dans une école de langue. Tu y rencontreras des personnes 50 ton age. Une autre idée : pourquoi ne pas prendre l’habitude d’écouter régulièrement la radio ou de regarder la télévision ? Peux-tu recevoir le satellite ? 51 , tu peux aussi louer des films en version originale. Demande à tes professeurs s’ils ne connaissent pas de jeunes qui 52 correspondre avec toi. Essaie de lire des livres en fran?ais ou abonne-toi à une revue. J’ai utilisé toutes ces méthodes pour apprendre les langues étrangères et je pense qu’elles sont vraiment 53 . J’espère que toutes ces informations vont t’aider 54 mieux pratiquer le fran?ais. Si tu viens en France, il y a une très bonne école dans ma ville et je serais très heureuse de t’accueillir 55 il te faut une famille d’accueil fran?aise, bien s?r ! Je te souhaite bonne chance et bon courage pour tes recherches. Bien amicalement. Hélène
[单选题]Texte 1 La révolution du travail partout Votre emploi ne vous appartiendra plus jamais. C’est ce que les Américains, et pas eux seulement, doivent apprendre maintenant au berceau. Vous ne vieillirez pas dans votre entreprise. Vous changerez peut-être vingt fois d’employeurs dans votre vie... voilà ce que nous amène le changement du monde. Ces ouvriers de Boeing, fiers d’appartenir à la grande entreprise, licenciés du jour au lendemain, ces cadres supérieurs enfoncés dans leur fauteuil de directeur, éjectés (驱逐) en une heure, cette masse humaine bousculée et choquée nous rappelle quelque chose. C’est que la révolution du travail est partout. Le marché de l’emploi a changé. On est engagé pour un temps déterminé. Après quoi, il faut, dans la plupart des cas, chercher ailleurs. On vit dans un état d’insécurité permanente... Voyons la situation en France : ce travailleur d’une fonderie (铸造厂) qui a accepté de travailler trois jours par semaine, dont le samedi. Ou cet employé d’Aérospatiale (欧洲航天局) qui est demandé de travailler le samedi et le dimanche. En semaine, il s’occupe de ses enfants. Tous s’interrogent sur la place du travail dans la vie. Elle a été la première, mais c’est fini. Peut-être n’est-ce pas si mal ? L’exemple des états-Unis où l’on est, théoriquement, plus mobile qu’en Europe montre que c’est au prix d’une vraie douleur. Oui, elle est cruelle, cette révolution du travail, elle ne fait pas couler le sang mais déjà beaucoup de larmes. Et encore, elle est au moins pour assez longtemps, inéluctable (不可避免的) . Mais peut-on y trouver un remède ? Comment comprenez-vous : ? Vous ne vieillirez pas dans votre entreprise. ? ?
[单选题]Texte 3 Dépenser pour la santé D’après les statistiques récentes, les dépenses de santé des Fran?ais sont parmi les plus élevées du monde. Il est vrai que, pour garantir le niveau de protection de la santé, les Fran?ais doivent laisser presque un cinquième de leurs salaires pour les charges sociales. Et il y a plus de quatre Fran?ais sur cinq qui paient volontairement une assurance complémentaire. Comme les Fran?ais sont grands consommateurs de soins médicaux, leurs dépenses sur la santé représentent 10% du budget annuel des familles. Ils adorent aller chez le médecin généraliste ou chez le spécialiste; ils y vont huit fois par an en moyenne, et ceux qui consultent le plus sont les femmes et les seniors. D’une manière générale, les Fran?ais ont une relation privée avec leur médecin. Cependant leur attitude change : ils n’hésitent plus à consulter plusieurs médecins à la fois pour s’assurer du diagnostic (诊断) et ils exigent d’être informés plus précisément sur leur état de santé. Dans ce contexte, les Fran?ais sont naturellement champions du monde pour la consommation de médicaments. Dépression (抑郁症) , problèmes de sommeil, état nerveux, angoisse, maladies du c?ur sont toujours l’occasion de consommer des médicaments. Protégés par la ? sécurité sociale ?, ils en consomment trois fois plus que leurs voisins allemands ou anglais, soit 33 bo?tes par an chacun! Pourquoi les Fran?ais consomment-ils beaucoup de médicaments?
[单选题]Texte 2 Dala? Lama et les intérêts de la France Quand le Président Sarkozy a rencontré le Dala? Lama, il a commis une grave erreur. Cette erreur ne re?oit pas le soutien de la majorité du peuple fran?ais. Il est évident que le Président de la République fran?aise est ma?tre de son emploi du temps et qu'il a le droit de rencontrer qui il veut. Mais cette liberté est soumise à l'intérêt bien compris de la France et des Fran?ais. Elle est soumise donc à l'agrément de la majorité des Fran?ais. Or les intérêts de la France sont liés aux intérêts légitimes des partenaires commerciaux et politiques de la France. Si leurs intérêts légitimes ne sont pas respectés - et surtout des intérêts fondamentaux et universels comme l'intégrité territoriale - alors, il est normal qu'ils diminuent ou cessent des relations économiques et diplomatiques avec la France. Cela n'est pas dans l'intérêt de la France parce que cela générerait du ch?mage dans notre pays. Mais ma critique n'est pas basée exclusivement sur des intérêts commerciaux. Elle est basée sur des principes politiques essentiels. C'est pour cette raison que le Général de Gaulle, fondateur de la 5 ème République Fran?aise, a très t?t établi des relations diplomatiques avec la République de la Chine populaire, dans un contexte international pourtant très compliqué. Personne ne peut soup?onner le Général de Gaulle de mercantilisme (唯利是图. quand il a ranimé les relations amicales avec le peuple chinois. Il obéissait bien à des considérations politiques de premier plan : l'indépendance de la France et des relations amicales avec un Etat très important. Selon le texte, respecter les intérêts légitimes des partenaires commerciaux et politiques est un principe très réaliste des hommes politiques, parce que selon ce principe
[单选题]Texte 3 Les femmes et le travail Yvette, 37 ans, mère de 3 enfants, n’a jamais eu vraiment le choix. Travailler ou rester chez elle ? Depuis son mariage, il y a 17 ans, elle s’est souvent posé la question. Chaque fois ce sont les circonstances qui ont décidé pour elle. Jusqu’à la naissance de son second enfant, elle a pu continuer d’exercer son métier d’aide-comptable. Son mari, employé dans l’administration, gagnait 1500 euros par mois. Cette somme couvrait difficilement, dans la région parisienne, leurs dépenses. Aussi le salaire d’Yvette n’était-il pas un luxe mais une nécessité pour elle et son mari. Ils ont d’abord eu la chance de pouvoir confier leur première fille à une grand-mère, mais à l’arrivée de la seconde, la vieille dame ne pouvait plus les aider. Aucune crèche (托儿所. dans les environs et les nourrices (保姆. co?taient trop cher... Ne pouvant faire autrement, Yvette a arrêté de travailler. Elle espérait reprendre le travail dès que sa cadette entrerait à l’école. Mais l’arrivée d’un troisième enfant a bouleversé ses plans. Pendant 9 ans Yvette a donc exercé la profession de mère au foyer jusqu’au jour où le salaire du père de famille ne suffisait plus. Malgré la présence des trois enfants et l’absence d’installations collectives qui pourraient les accueillir après l’école, Yvette a été obligée de reprendre un emploi à plein temps dans une parfumerie. Encore une fois, la nécessité a décidé pour elle. Une enquête récente d’un hebdomadaire féminin montre que, sur les six millions de femmes qui restent chez elles, 15% seulement choisissent cet état par go?t personnel. Inversement, la plupart des femmes qui ont un métier l’exercent par besoin. Les femmes auraient d? avoir la liberté de choisir entre le travail rémunéré et le travail domestique, mais malheureusement, dans la plupart des cas, c’est la nécessité qui décide. Après la naissance de sa deuxième fille, qui s’occupait de ses enfants ?
[单选题]Texte 2 Le travail de l’humanité Une certaine conception du monde place dans le passé l’age d’or de l’humanité. Tout aurait été donné gratuitement à l’homme dans le paradis terrestre, et tout serait au contraire pénible de nos jours. Bien des Fran?ais croient que la vie d’autrefois était plus ? saine ? que celle d’aujourd’hui. En réalité, tous les progrès actuels de l’histoire et de la préhistoire confirment que la nature naturelle est en réalité une dure maratre (mauvaise mère. pour l’humanité. Le lait ? naturel ? des vaches ? naturelles ? donne la tuberculose et la vie ? saine ? d’autrefois faisait mourir un enfant sur trois avant son premier anniversaire. A une humanité sans travail et sans technique, le globe terrestre ne donnait qu’une vie limitée et bien pénible: quelques centaines de millions d’individus subsistaient(维持生存.animalement dans quelques régions subtropicales(亚热带.. Toutes les choses que nous consommons sont en effet des créations du travail humain, même ce que nous jugeons en général le plus naturel, le blé par exemple. Le blé a été créé par un long travail de l’humanité, et il doit être toujours protégé par l’humanité. Si l’humanité disparaissait de la surface du sol, le blé dispara?trait moins d’un quart de siècle après; et il en serait de même pour toutes nos plantes ? cultivées ?. Retenons bien : toutes créations de l’homme ne subsistent que parce que l’homme les défend contre la nature; l’homme a besoin d’elles pour vivre, mais elles doivent leur vie à l’homme. Qu’est-ce que l’auteur pense des choses que nous consommons?